Éclosion d’orchidée

De ma vie le printemps, d’existence l’été
Des chaînes délivrant, accordant le bonheur,
Éteignant l’infini, illuminant mon cœur ;
Témoignant, belle amie, de ma félicité.

S’accompagne bientôt d’un soudain associé,
D’un sentiment nouveau, visant un petit prince ;
Charmant, charmeur, charmé ; ce peut-il que j’en pince
Pour lui ; prête à l’aimer ; je puis en apprécier.

Finis ! Doutes, chagrins ; Au meilleur laissons place !
Le désespoir, enfin, n’en dispute à l’audace.
Celle-ci qui parfois, fait composer chansons.

Heureuse, sans regrets, mon être entier gagné.
Corps, esprit, désormais ; de l’âme accompagnés
Peuvent danser la joie, célébrer l’unisson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s