Ludologies : Comment bien parler d’amour et de sexualité dans le jeu ?

J’ai été invitée dans le podcast Ludologies, traitant du jeu sous toutes ses formes et tâchant de le penser et de l’analyser sous différents angles, au fil des émissions. Hadrien et Manuel font un super travail et je les remercie encore pour cette visibilité supplémentaire.

 

du jeu sous toutes ses formes

Ludologies du jeu sous toutes ses formes

 

Le sujet était alors : Comment bien parler d’amour et de sexualité dans le jeu ?

Je vous laisse apprécier le podcast en cliquant ici. L’émission dure à peu près 1h15 et je trouve qu’elle s’écoute facilement.

 

Notes pour une prochaine émission :

  • Après recherche et contrairement à ce qui est dit dans le podcast, Monsterhearts a en fait été écrit par Avery McDaldno ; elle a signé le jeu en tant que Joe étant donné que ce devait être son identité de naissance, mais cela n’empêche pas de rectifier.
  • Pretentious Game est effectivement une histoire d’amour entre pixels, mais elle réussit à être hétérosexuelle dans les schémas classiques : le carré contrôlé est bleu, et le carré désiré est rose. Le code couleur est éloquent et parle par lui-même, probablement pour mieux servir le discours par l’intermédiaire d’une norme.

 

 

Merci pour votre écoute !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s